Maison natale et Atelier mécanique de François Guiguet

  • Atelier François Guiguet

Présentation

A Corbelin, dans la famille Guiguet, on connaît aussi les fondateurs de l'atelier qui deviendra une entreprise de fabrication de motocyclettes (MGC). Le site abrite encore la halle (et son outillage d'origine), la remise, la grange et le logis familial.
Le site de la propriété Guiguet se situe le long de la route et se compose d'un ensemble de bâtiments construits sur la même parcelle. Une remise et une halle à trois pignons (l'atelier) s'élèvent le long de la route tandis qu'une grange prend place en face, perpendiculairement à la route. La maison d'habitation s'élève à l'arrière.L'atelier se divise en plusieurs parties. Au nord, la remise ouverte est construite parallèlement à la route. C'est là que se tenaient également la scierie et la menuiserie, tandis que le prolongement sud de la halle abritait la forge. Accolée au sud, une halle à trois pignons construite en mâchefer s'élève perpendiculairement à la route. C'est ici qu'était installé l'atelier mécanique de Marcel Guiguet. Les toitures à deux pans sont couvertes en tuiles mécaniques. Orientés est-ouest, les bâtiments présentent au levant une série de grandes ouvertures à châssis fixe et vitré.L'ensemble de l'outillage et des machines qui servait à la confection des pièces de motos, de même que les moteurs sont encore intégralement conservés.L'atelier est équipé de machines-outils entraînées par un jeu de poulies en bois. Avant d'être électrifié, c'est une machine à vapeur qui était chargée d'entraîner l'ensemble de la transmission (voir photo ancienne). Le socle en pierre de la machine à vapeur est visible entre la maison et l'atelier.

L'édifice a obtenu le label "Patrimoine en Isère", récompensant la qualité patrimoniale d'un édifice d'intérêt départemental.
Thématiques
  • Type de patrimoine culturel :
    • Site et monument historiques
  • Patrimoine historique :
    • Patrimoine historique
    • Maison
  • Période :
    • XXe siècle
Informations pratiques
  • Visite :
    • Non visitable

Bon à savoir

Bons plansFondé en 1895 par Ferdinand Guiguet, le frère du peintre François Guiguet, cet atelier est resté célèbre pour la production des motos M. G. C. de Marcel Guiguet. C'est en effet dans cet atelier, pendant son apprentissage, que Marcel, le neveu de Ferdinand, construisit de toutes pièces sa première machine. A partir de 1927, ce dernier se consacre à la confection et au montage de motocyclettes en créant sa propre société "M. G. C." (Marcel Guiguet et Compagnie) avec l'aide de son frère Joseph, également intéressé par la mécanique. Ce dernier construisit d'ailleurs sa propre voiture appelée "la dangereuse". L'emblème des motos M. G. C. était la Cigogne, rappelant ainsi l'escadrille de l'armée de l'air de la première guerre mondiale, et la marque de l'entreprise Hispano-Suiza où Marcel se perfectionna avant de rejoindre sa ville natale. Afin de promouvoir sa marque, Marcel n'hésita pas à se lancer dans de nombreuses courses et gagna ainsi le Paris / Pyrénées / Paris. Il créa environ vingt modèles.
Coordonnées
Maison natale et Atelier mécanique de François Guiguet
Avenue des Frères Guiguet
38630
Corbelin
  • Langue(s) parlée(s) :
    • Français

Carte

Destination
Maison natale et Atelier mécanique de François Guiguet
Avenue des Frères Guiguet
38630
Corbelin
Coordonnées GPS
Latitude : 45.612887
Longitude : 5.538105
Nous vous suggérons également...